Compte rendu de l’ Assemblée Générale


L’Assemblée générale de Fourmilienne s’est déroulée vendredi 28 avril 2018 au soir, par beau temps et ambiance chaleureuse, aux serres dont on a constaté que c’était un lieu agréable pour faire des événements en grand groupe.

Se retrouver à 19h pour partager un apéro, bonne idée ! A 19h30 nous étions prêt-e-s à commencer. Maryline a fait le maitre du temps avec le gong… A chaque coup de gong, nous devions changer de chaise : honnêtement, ça empêche de se lancer dans des discussions interminables sur des points de détails, ou de s’endormir avec la présentation de la comptabilité !

1. Introduction par la consigne du nœud :

Nous avons découvert lors du DLA (Dispositif Local d’Accompagnement) que Lucile de l’escargot migrateur a animé pour nous pendant 6 mois, beaucoup de pratiques de l’éducation populaire et du théâtre de l’opprimé (deux livres sont dispos rue des prêtres pour les curieux-ses).

Des nœuds, on est capables d’en faire, n’est-ce pas ?! Nœuds à la tête, et autres nodalités diverses… A travers cette consigne, on se noue en fermant les yeux, et on découvre l’espace, le contact avec les autres avec autant de surprise que dans la vie. Une fois qu’on est tous coincés, on ouvre les yeux, et interdit de se lâcher les mains. Puis on referme les yeux, et toujours avec tact, on se dénoue.

Comme quoi c’est pas si compliqué nom d’une pipe 😉

2. Le compte de résultat et le bilan d’activité

Tout d’abord Gwenaëlle et Christian présentent le résultat global de l’association Présentation Finances AG 2018, à savoir +5200€. Puis nous passons unité par unité au bilan d’activité appuyé par les chiffres.

Quelques chiffres importants à retenir :

  • l’épicerie a ouvert le 1er avril 2017 4 demi journées par semaine, salarie un mi temps et fait 75% de son chiffre d’affaires avec les producteurs locaux, ce qui nous distingue clairement de la plupart des épiceries bios qui ne réussissent pas à aller au delà de 30/35%. C’est en effet une activité qui trouve plus difficilement son chemin économique que le bio. Les subventions nous ont permis de démarrer mais nous sommes à l’équilibre sans subvention une fois lancés. Les paniers n’ont pas augmenté en nombre mais le prix du panier moyen a presque doublé.
  • la ressourcerie : à travers le compostage collectif ce sont 8t de déchets organiques qui sont détournés de l’incinération pour finir en bon compost. La méline a d’ailleurs prévu une distribution en juin. La recyclerie n’a pas encore pu peser tout ce qu’elle détourne, ce qui hors textile est relativement faible (petite recyclerie). En revanche, à travers les tissus récupérés à l’entreprise de la Bridoire et le papillon mignon, les tonnages peuvent être plus importants pour le textile. Ce sont donc 4500€ qui sont redistribués aux déposants du papillon mignon en 2017, avec 6 bénévoles qui font tourner la boutique. C’est une activité qui fonctionne mais ne rapporte pas assez d’argent pour salarier, et prend du temps bénévole : est-ce soutenable maintenant que nous installons aux serres ? Décision de lancer une petite étude de marché.
  • Jardin : l’année a été difficile avec des conflits. L’activité jardin avec l’école de yenne s’est bien déroulée.
  • Citoyenneté : la sensibilisation, l’éducation à l’environnement et au vivre ensemble est une activité transversale à toutes les unités. Les ateliers en famille fonctionnent, d’autant qu’avec la présence de Carole (stagiaire) depuis janvier, cela fait une permanence qui permet de stabiliser leur fonctionnement. Les TAP se sont arrêtés, on cherche à trouver une autre activité qui permette de sensibiliser les enfants : le CLAS (dispositif de la CAF) mais pour l’instant pas trop de répondant. La conférence gesticulée de Tifen permet de la salarier (portage salarial) ponctuellement (opération blanche). L’idée de « boite à outil » d’animation ne s’est faite qu’au coup par coup.

3. Le budget prévisionnel et les projets :

C’est un budget qui comprend : une augmentation du chiffre d’affaire de l’épicerie, de la ressourcerie et de la citoyenneté, qui solde les subventions que la région n’a pas fini de nous verser et ne tient pas compte de la possible subvention de l’Europe via le dispositif Leader (notre dossier est accepté, mais les conditions de versement sont tellement compliquées qu’on n’a préféré ne pas la compter). En revanche, un prêt et un financement participatif sont à enclencher pour boucler le prévisionnel (il faut notamment finir les investissements pour toucher la fin des subventions de la région et rembourser le fond d’amorçage de l’ADISES ACTIVE).

  • Epicerie : en discussion l’agrandissement de l’épicerie, un questionnaire pour voir comment augmenter le nombre de paniers, faire des fiches producteurs… Isabelle, Sylvie et Eliane sont référentes de l’épicerie aux côtés de Gwénaëlle en tant que salariée.

    Ressourcerie :
    1. c’est le grand bond vers les serres ! Elles seront ouvertes aux dons les vendredis matin et samedis après midi, et à la vente les vendredis de 14h à 19h et samedi de 10h à 16h. Annick, Stefany et Maryse sont référentes des serres.
    2. Le papillon mignon : proposition de changer le contrat des déposants avec une adhésion en temps (4h/an) pour effectuer les tâches chronophages (sortir les invendus au bout d’une saison, saisir les étiquettes du mois, rentrer les listes dans l’ordinateur), étude de marché. Anne est référente du papillon mignon.
    3. Les ateliers bricoles : avec l’aide de Carole (stagiaire animation), ateliers pour apprendre à bricoler et récupérer le plus de matière et matériaux, produire des choses à vendre, les mardis matin et jeudi après midi aux serres. Tifen est référente

    4. Le compostage : prévoir de nouvelles conférences ou ateliers, relancer les yennois pour trouver plus de référents de site. Betty et Tifen

    Jardin partagé : 3 familles jardinent, plus la parcelle pour l’école et une parcelle pédagogique à créer pour les ateliers en famille. Betty est référente et cherche une personne pour co-animer le jardin.

  • Citoyenneté :
    1. Les ateliers citoyenneté se dérouleront principalement rue des prêtres (ateliers en famille, ateliers de savoir faire, et causettes du samedi). Aujourd’hui avec le soutien actif et apprécié de Carole jusqu’à la fin de son stage, et la com externe menée par Irma, ces ateliers se pérennisent. Le but est de les assoir avec un collectif de programmation à mettre en place petit à petit. Tifen est référente.
    2. La boite à outils, la participation aux instances du territoire : que tous ceux que ça intéresse se mettent en groupe et soient informés de ce qui se fait pour proposer des interventions au collège etc, et se relayer dans les réunions. Laurence est référente.
    3. Remplacement des TAP pour éduc à l’environnement en milieu scolaire : proposition pour proposer aux écoles des interventions sur des thèmes particuliers.

    4. Organisation de la semaine du développement durable et du mois de l’ESS : en collégiale, Laurence est référente.

4. Adoption :

  • Bilan d’activité : unanimité
  • compte de résultat : unanimité
  • budget prévisionnel : unanimité
  • lancement du financement participatif : unanimité, une abstention => groupe de travail nécessaire pour que tout le monde comprenne les tenants, aboutissants avant de lancer.
  • Élection de la collégiale : unanimité

    représentantes des unités :
    Ressourcerie : Irma Leroy, Annick Poncet, Anne Vanbervliet
    Épicerie : Eliane Bouvier, Isabelle Bouillot, Sylvie Schultz
    Citoyenneté : Laurence Fabregue et Amélie Raimbault
    Jardin partagé : Betty Delporte
    Commission communication : Irma Leroy

    Besoin de trouver un-e référent-e pour la commission administrative et un-e co-référent-e pour le jardin.

    Il est convenu que la collégiale sera ouverte (dates et ordre du jour affichés au local, sur le blog) afin que ceux et celles qui veulent puissent y participer librement. D’autre part, chacun peut prendre en charge une tâche, même toute petite, afin de couvrir tous les besoins, et peut donc être amené à participer à la collégiale pour faire part de son travail.
    Pour l’instant, sont associées à la collégiale : Tifen Ducharne et Gwenaëlle Jouvray (salariées)

 

  • Offres d’emploi :
    – Commission communication : Irma (com externe), Tifen (com externe), Mathilde (com externe), Marie-Thérèse Giraut (com interne)
    Nous manquons d’une ou deux personnes sur cette commission à développer (journaux, radios, etc)

    – Commission administrative : Christian Poncet (compta, logiciels de caisse), Maryline Tourneur (fluides), Tifen (salaires), Gwenaëlle (gestion).
    Nous manquons de personnes pour s’occuper : de l’assurance, de bouygues télécom, du camion, de l’informatique, des demandes de subvention et des salaires, ERP, crédit bancaire, impôts.

    Animation des collégiales et temps internes de Fourmilienne : christine (entre temps dominique Monnerau s’est également proposée)

    ressourcerie : référents compostage, tri des livres, atelier vélo, réparateurs-trices, vente aux serres, déstockage papillon mignon, déchetterie

    Jardin : construire des toilettes sèches

    Citoyenneté : propositions d’interventions scolaires, duo pour les causettes du samedi, participation au collectif outils pédagogiques, réalisation kit écoles

Bon, à la fin, Sylvie, Christophe ont sorti les accordéons, François son djembé, Eliane a fait danser les gens, dont Tifen, qui s’est déchiré le muscle du mollet sur une scottish : très dangereux la scottish !

Bref, c’était bien.